Les lésions méniscales du sportif

Les ménisques sont au nombre de deux, l’interne et l’externe. Ils peuvent être comparés à des joints en forme de croissants qui augmentent la congruence entre le fémur et le tibia. Il ont donc un rôle de stabilisateur et d’amortisseur au niveau du genou.

On comprend ainsi aisément l’importance de ceux-ci et l’attitude préservatrice qui doit prédominer. Les signes d’alerte sont la douleur du compartiment interne ou externe du genou, parfois avec une irradiation postérieure, le blocage articulaire, l’épanchement articulaire.

Les 3 éléments diagnostics peuvent être présents isolément ou associés.

Le diagnostic est le plus souvent confirmé par une IRM du genou:


Sans titre

On opère seulement si la douleur est très gênante au quotidien, dans les activités sportives ou s’il existe un blocage articulaire. Le chirurgien réalise alors en ambulatoire une arthroscopie qui permettra de régulariser la lésion (ablation du fragment lésé uniquement) et d’inspecter l’articulation. Même si les ménisques sont peu vascularisés (potentiel de cicatrisation très limité), chez l’enfant et l’adolescent, une suture méniscale peut être tentée.

vidéo animation arthroscopie lésion méniscale

Les suites opératoires sont en général simples, avec une attelle dans les jours qui suivent et un appui rapidement possible.

La reprise des activités physique, en moyenne 4 semaines après l’arthroscopie pour le ménisque interne et 6 semaines après pour le ménisque externe devra être progressive, adaptée au sport et au profil du patient. Elle tiendra compte les lésions associées (cartilagineuses….) et de l’évolution parfois imprévisible.

Un programme de reprise adapté, personnalisé et médicalisé est nécessaire à ce stade. En effet, une reprise trop brutale peut entrainer des phénomènes inflammatoires du genou qui dureront peut-être plusieurs mois.

Auteur : Gilles Testou

Dr Gilles TESTOU
Diplômé de la Faculté de Médecine de Marseille
Capacité d’aide médicale urgente (Nice)
Capacité de Médecine et Biologie du Sport (Marseille – Montpellier)
Diplôme universitaire de nutrition du sportif (Paris)
Diplôme inter-universitaire de physiopathologie de l’exercice (Paris – Montpellier – Strasbourg)
Diplôme inter-universitaire en échographie de l’appareil locomoteur (Paris – Nîmes)
Médecin fédéral plongée et basket-ball
Médecin de Pôles espoirs football et judo
Médecin de club de volley-ball professionnel
Médecin de club de football professionnel pendant 20 saisons