Article site internet A.C.Ajaccio

L’ACA au bons soins du Dr Gilles TESTOU

Spécialisé en médecine du sport, le Dr Gilles Testou officie à l’AC Ajaccio depuis 1996. Son activité se partage entre le groupe professionnel de l’ACA, le centre de formation, avec une implication plus grande au sein de la formation à compter du 1er mars 2012, dans un souci d’être prêts pour l’agrément  tant attendu du centre par la FFF, et son activité libérale au sein du centre de médecine du sport.

Lorsqu’il se trouve sur le banc de touche pendant les matchs, Gilles Testou a les mêmes sentiments qu’un supporter, avec son lot de joies et de peines.  Mais Gilles Testou, appelé amicalement  « le Doc » par chacun à François Coty,  est avant tout un médecin.  Il vit sur le banc avec une inquiétude permanente pour les joueurs, surtout dans les périodes de reprise après une blessure : « on a toujours la hantise d’une rechute » explique-t-il.
« Ce que j’apprécie le plus dans ma vie professionnelle, c’est le travail en équipe, pouvoir exercer la médecine sans être confronté à des scénarios parfois tragiques, comme ce fut le cas à mes débuts, lorsque j’étais médecin urgentiste. Voir un joueur revenir en haut niveau après avoir subi l’épreuve qu’est la blessure est pour moi une grande satisfaction.  J’aime aussi le côté technique des examens médicaux (type épreuves d’effort) que j’ai la chance de réaliser moi-même, ce qui n’est pas toujours le cas dans les autres clubs ».

Aux petits soins avec les joueurs
Sa mission revêt divers aspects : d’abord, la visite d’aptitude des nouvelles recrues avant la signature de leur contrat. Le docteur effectue un examen clinique traditionnel associé à un test d’effort musculaire et cardio-respiratoire avec détermination de l’aptitude aérobie. Pour résumer, il s’agit de vérifier l’état de santé du joueur arrivant.
Gilles Testou organise la prévention des blessures en coordination avec les kinésithérapeutes Florian Renucci et Brais Garcia, l’ostéopathe Xavier Lucciardi, et le staff technique Olivier Pantaloni et Stéphane Paganelli. Il s’agit de cibler les facteurs favorisants afin de les corriger.  Des ateliers de prévention sont organisés, dans la mesure du possible, deux fois par semaine : ils consistent en des exercices de renforcement spécifique, d’étirements…
Au quotidien, le médecin du club assure le suivi traumatologique des joueurs, c’est-à-dire la gestion des blessures. Le passage de la réhabilitation de l’athlète blessé est délicat : le lien entre l’infirmerie et le terrain appelle à une personnalisation de la reprise.
Le docteur gère aussi le « suivi longitudinal » en d’autres termes l’obligation des clubs professionnels français à établir une biologie régulière et des bilans cardiaques annuels et à les communiquer de manière aux instances centralisatrices qui établissent des statistiques. Le but est de prévenir la mort subite du sportif et le dopage.
« Au 1er février, nous comptions 25 blessures ayant entrainé l’absence à un match officiel ou un arrêt sportif d’au moins 5 jours, hors récidives, sur un effectif de 29 joueurs » explique le docteur  « Les blessures sont survenues dans 68% des cas à l’entrainement. Nous avons relevé une large prédominance d’accidents musculo-tendineux (de l’ordre de 60%), ce qui nous a incité à plus de vigilance en ce qui concerne le travail de prévention, notamment en terme de pathologies des adducteurs et de la région pubienne. »

Une enfance phocéene et bocognanaise
Lorsqu’il a intégré l’ACA en juillet 1996, le docteur Testou était en train de passer sa spécialité en médecine du sport : « J’ai eu l’opportunité d’intégrer l’AC Ajaccio alors qu’il était à l’époque en Nationale 2 (CFA actuelle). C’était donc un club qui montait, qui gagnait et qui regardait déjà vers le haut. Pour moi, c’était le scénario idéal pour parfaire mes connaissances en médecine du sport, monter en puissance petit à petit et évoluer en même temps que le club » se souvient-il.
Né à Marseille, Gilles Testou a vécu toute sa scolarité dans la cité phocéenne, notamment au lycée Saint-Charles.  « La Corse a toujours été mon point d’ancrage à chaque vacances scolaires, comme tous les Corses de la diaspora, notamment à Bocognano, le village natal de ma mère ou je garde les meilleurs souvenirs de jeunesse ».
A la fin de ses études secondaires, il suit le même chemin que son grand-frère et rejoint les bancs de la faculté de médecine de la Timone : « L’aspect qui m’a séduit initialement, c’est le fait de pouvoir modifier l’évolution naturelle d’une maladie, évênement  qui était il y a un siècle considéré comme une fatalité».  Après avoir été urgentiste, il décide d’exercer en médecine générale pour ensuite prendre le chemin de la médecine du sport.

Le sport, une philosophie de vie
« J’ai une vision du sport qui se décline en plusieurs : d’abord, le sport santé, qui permet d’obtenir un état proche de la définition de l’Organisation mondiale de la santé à savoir un état de bien être physique et mental. Puis le sport plaisir, avec ou sans compétition. Et enfin, le sport professionnel que l’on peut assimiler à un sport-spectacle »  indique le Dr Testou. Celui -ci collabore également avec l’équipe du volley pro A du GFCOA et les pôles espoirs football et judo.  Le sport, il connaît bien : il a pratiqué le rugby pendant dix ans. Bénéficiant maintenant de moins de temps libre, il entretient sa forme avec du jogging et du tennis à ses heures de loisir. Passionné par la richesse et la variété culture américaine et des Etats-Unis, il y voyage dès que son travail lui accorde un peu de répit : New-York, Chicago, San Francisco. Marié et père de deux enfants, Jérôme, 18 ans et Camille, 14 ans, Gilles Testou est un homme à la vie bien remplie.

Médecin et supporter
Son métier de médecin ne s’arrête parfois pas qu’aux joueurs. Il n’est pas rare qu’un membre du personnel administratif fasse appel à lui en cas de gros rhume ou de grippe comme c’est le cas en cette période hivernale.  Au quotidien, il pense et vit en rouge et blanc. Le docteur Testou  a vécu la montée en Ligue 1 comme chacun, avec toute la riche palette d’émotions inoubliables. « Devant la défaite comme la victoire, il m’arrive d’avoir des réactions semblables à celles de tout supporter » confie-t-il. « Un souvenir des multiples ancdotes: je me rappellerai toujours d’une causerie de Rolland Courbis à l’époque où il était entraîneur de l’ACA. C’était à l’occasion d’un  match à Nîmes où l’on jouait le titre de champion de France de Ligue 2, au moment de la première montée parmi l’élite.  Rolland avait parié avec les joueurs qu’ils perdraient le match. Il a donc pris le contrepied et c’est exactement le contraire qui s’est passé : ils ont gagné ce match, certainement grâce à cette source de motivation ».

Chaque saison, le temps passé avec les joueurs et les staff technique apporte son lot d’amitié et de confiance. Tous ont le même but en commun : donner le meilleur de soi pour que le club aille le plus loin possible dans les performances sportives.

Bio express du Gilles Testou

  • 20 janvier 1967: naissance à Marseille.
  • 1994 : Diplômé de la Faculté de Médecine de Marseille.
  •  1996: Capacité d’aide médicale urgente (Nice).
  • 1996 : Capacité de Médecine et Biologie du Sport (Marseille – Montpellier).
    Juillet : Entrée à l’ACA (équipe en nationale 2, équivalent de la CFA actuelle).
    Octobre : installation en libéral à Porticcio.
  • 2006 : Diplôme universitaire de nutrition du sportif (Paris).
  • 2008: exerce dans centre de médecine du sport à Ajaccio en plus de l’activité au club (groupe Pro et centre de formation).
  • 2011 : Diplôme inter-universitaire de physiopathologie de l’exercice et de tests d’effort (Paris – Montpellier Strasbourg).
  • 2012 : Diplôme inter-universitaire d’échographie de l’appareil locomoteur (Paris – Montpellier), en cours.

Auteur : Gilles Testou

Dr Gilles TESTOU
Diplômé de la Faculté de Médecine de Marseille
Capacité d’aide médicale urgente (Nice)
Capacité de Médecine et Biologie du Sport (Marseille – Montpellier)
Diplôme universitaire de nutrition du sportif (Paris)
Diplôme inter-universitaire de physiopathologie de l’exercice (Paris – Montpellier – Strasbourg)
Diplôme inter-universitaire en échographie de l’appareil locomoteur (Paris – Nîmes)
Médecin fédéral plongée et basket-ball
Médecin de Pôles espoirs football et judo
Médecin de club de volley-ball professionnel
Médecin de club de football professionnel pendant 20 saisons