Activités physiques ciblées

Activités physiques et santé : Prise en charge globale

Les pathologies cardio-vasculaires sont en constante augmentation. La réalisation d’activités physiques ciblées a déjà largement démontré ses bienfaits.

Il est possible de mettre en place un programme de ré-entraînement à l’effort destiné aux personnes désireuses de réaliser une activité physique entant que réel traitement préventif, voire curatif.
Pour cela, est possible de travailler en partenariat avec les nombreuses associations existantes (préparateurs physiques diplômés), les kinésithérapeutes…

Pourquoi les activités physiques et la réadaptation à l’effort ?

  • facilite la perte de poids et la perte de masse grasseuse
  • réduit l’hypertension artérielle
  • lutte contre les facteurs de risques cardio-vasculaires
  • améliore le bilan lipidique (triglycérides et cholestérol)
  • amélioration (améliore la sensibilité à l’insuline) / prévention d’un diabète éventuel
  • image corporelle améliorée, meilleure qualité de vie : soutien moral, détente, plaisir
  • augmentation de la densité minérale osseuse (lutte contre l’ostéoporose)

Pour qui ?

  • Patients désireux de se remettre en condition physique dans un concept « sport santé »
  • Patients aux antécédents cardiaques à condition d’être stabilisés, patients présentant des facteurs de risque cardio-vasculaires, diabétiques, en surcharge pondérale…

Reprise du sport après un arrêt de plusieurs années

Conditions requises :

  • Etat clinique stable.
  • Test d’effort cardiologique récent pour les patients aux antécédents cardiaques.
  • Absence de troubles orthopédiques importants.
  • Motivation suffisante
  • Les moyens

Les programmes seront prescrits par le médecin du sport et un accompagnement nutritionnel pourra être proposé. Une épreuve d’effort cardiologique sera, en cas de nécessité, réalisée par le cardiologue habituel du patient.

Moyens techniques :

A définir avec les patients :

  • matériel à domicile, salle de sport, sport nature…
  • Appareils d’exercice permettant un travail d’endurance global et segmentaire : Ergocycle, tapis roulant, steppeur, vélo elliptique, rameur.
  • Appareil isocinétique Biodex
  • Surveillance des séances par cardio-fréquencemètre Polar.
  • Piscine selon les possibilités.

Organisation:

  • Idéalement, lettre du médecin correspondant résumant la pathologie et les motivations du patient

Consultation initiale :

Définition, avec le patient, des modalités de prise en charge et de la nécessité de réaliser un test d’effort. Bilan initial :

  • L’épreuve d’effort avec mesure des échanges de gaz, permettant de définir les fréquences et les charges d’entraînement personnalisés (détermination des seuils) : réalisée par le médecin du sport.

Prescription des séances. Idéalement 3 à 4 fois par semaine pendant 8 semaines.

Au terme de ce programme, le patient reçoit un protocole personnalisé d’entraînement à continuer seul ou en milieu associatif.
Un compte rendu final est adressé au médecin correspondant.
Aucune modification du traitement médicamenteux ne sera effectuée sans que le patient ait revu son cardiologue ou son médecin traitant.

Conseils du club des cardiologues du sport dans le cadre de la reprise des activités physiques et sportives, cliquer ici.